Prendre rendez-vous en ligne

La sophrologie pour les enfants

« Les enfants sont naturellement dans l’expérience

Ce qui est la meilleure façon d’apprendre »

séance de relaxation enfant

Séance de relaxation avec Camille

C’est un plaisir de voir comment les enfants et pré-adolescents adoptent facilement la méthode.

Il est bon de s’imprégner du bon. C’est un moyen de développer les émotions positives, véritables vecteurs de nombreux bienfaits sur la santé physique et mentale ; d’aider les enfants, en particulier les plus actifs ou les plus anxieux d’entre eux ; et de renforcer la motivation, la confiance et la plénitude.

Ils apprennent à mieux se connaître, à être plus conscients d’eux-mêmes et surtout à savoir quoi faire en cas de difficulté. Car la sophrologie permet avant tout de trouver en soi les solutions. »

Pourquoi viennent-ils ?

Aujourd’hui les enfants sont confrontés de plus en plus tôt à de vrais problèmes : séparation des parents, pression scolaire et sociale (le regard des autres) et ce dès la primaire… l’omniprésence des réseaux sociaux ne faisant qu’amplifier cette pression ce besoin d’être toujours plus « populaire ».

L’environnement familial, l’école, la société, des exigences trop fortes, des rythmes épuisants entraînent des troubles chez l’enfant tels que : difficulté à s’endormir, manque d’attention, trop plein d’énergie, stress, colère… Par la découverte de son corps, l’enfant arrive progressivement à en décoder les signes et devient capable de les évacuer grâce aux outils proposés par la Sophrologie.

L’enfant redevient « maître de sa respiration, maître de son corps, maitre de sa vie »

Et va pouvoir grandir de façon harmonieuse.

Ce que je peux leur offrir :

Ce premier échange est très important, car il va me permettre non seulement d’établir un lien de confiance avec l’enfant et avec le parent qui l’accompagne, mais aussi de déterminer des objectifs que nous souhaitons atteindre et les moyens que nous allons mettre en place. (Combien de séances et quelles techniques nous allons utiliser).

Puis nous commençons par faire un exercice simple et court de relaxation (5 à 10 mn) ; Ce petit moment de tranquillité leur permet de prendre conscience de la forme de leur corps totalement détendu. Ils apprennent à mieux se connaître.

Ensuite, les séances se déroulent de la façon la plus ludique possible pour que les enfants aient envie de faire les exercices et de les réécouter chez eux.  

La sophrologie peut être pratiquée dès que l’enfant est en âge de comprendre ce qu’on lui explique, c’est-à-dire dès la maternelle.

Sophrologie pour les enfants

La sophrologie : une écoute, un échange, un partage

Mes rencontres :

Camille (9 ans) :

Camille va bien si ce n’est beaucoup de mal à s’endormir.

En discutant elle m’explique que son problème c’est « j’ai trop d’imagination, trop de pensées dans ma tête qui viennent juste quand c’est l’heure de dormir !  Je sens que mon corps est fatigué mais pas ma tête ! »

Nous avons alors fait une séance sur la respiration, la respiration qui est le souffle de la vie. Je l’ai aidé à faire descendre lentement son attention de sa tête vers son ventre car dans le ventre il n’y a pas d’idées… il y a juste son ventre qui monte et qui descend au rythme calme de sa respiration… sa respiration qui est devenue abdominale et donc apaisante.

Joséphine (8 ans) :

Joséphine est venue pour des colères répétées à la maison.  Après une longue discussion nous avons pu mieux comprendre le pourquoi, ce qui les déclenchait et comment les maitriser grâce notamment à des techniques de respiration. Pour son manque de confiance en elle, je me suis appuyée sur des contes sophrologiques tel que celui du Dauphin ou celui d’Ysatis : le loup blanc.

Joséphine va beaucoup mieux et le climat familial avec ses sœurs et ses parents en est apaisé.

Elle a été décelée « enfant précoce » et a intégré une école adaptée à son niveau. 

Gustave (9 ans) et Léopold son petite frère (4 ans) :

Gustave est en CM2 et a du mal à se concentrer. Il est souvent dans la lune, il pense, il imagine, il se raconte des histoires… Pas facile alors d’écouter et de retenir ce que dit son professeur. Léopold son petit frère est très remuant, il prend beaucoup de place dans la famille et ce n’est pas toujours facile pour Gustave.

Nous avons pu au travers d’exercices de respiration (de la bougie pour la concentration des jetés de coussins pour les tensions, les colères) améliorer la concentration de Gustave et à l’aide de belles histoires, réussi à faire émerger les capacités qu’il a en lui, celles dont il a besoin à ce moment de sa vie. Aider aussi à mieux vivre les colères de son petit frère.

Pour Léopold  qui est à l’âge des monstres et des colères, nous avons demandé de l’aide au dragon du désert des colères… joli conte qui donne les clés pour mieux se contrôler.